3

03

2013

Bobard par Immigrophilie



Déclaration de Jean-Jacques Bourdin à la radio : « En 1931 les immigrés représentaient 6,6 % de la population française contre 5,8 % aujourd’hui. (…) En 1931 il y avait 2 fois plus d’immigrés italiens qu’il n’y avait d’Algériens en 2007. (…) En 2007 il y a plus d’immigrés en provenance des USA que de la Côte d’Ivoire. »

Bobard par Immigrophilie

Bobard par Immigrophilie

S’il est vrai qu’en 1931 les immigrés représentaient 6,6 % de la population française comme l’a déclaré Jean-Jacques Bourdin, c’est bien uniquement la seule vérité contenue dans ses propos. En effet les immigrés représentent actuellement, selon l’INSEE, 8,4 % de la population… Apparemment Monsieur Bourdin a quelque problème avec les pourcentages… Mais ce n’est pas tout !

En 1931 les Italiens composaient l’origine la plus importante des immigrés avec 808 000 individus. En 2008 ce sont les Algériens qui occupent maintenant le haut du podium de l’immigration avec 713 334 personnes. Si le nombre d’immigrés italiens en 1931 était deux fois supérieur au nombre d’immigrés algériens en 2007 comme l’affirme Jean-Jacques Bourdin, on devrait avoir 1 420 000 immigrés italiens en 1931. Seulement ce n’est pas le cas…

Décidément Jean-Jacques Bourdin est mauvais élève…

Quant à mettre en rapport le nombre de migrants venant des États-Unis d’Amérique avec celui de la Côte d’Ivoire, on ne peut qu’apprécier la logique des proportions territoriales dans cette comparaison. Pourquoi ne pas comparer les migrants du Texas avec ceux de l’Afrique tout entière ?

Alors, après ces petites bassesses arithmétiques, Monsieur Bourdin mérite bien, au nom de tous les bobardeurs immigrophiles de son espèce, son Bobard d’Or !

Sources

Source INSEE : 8,4 % d’immigrés en 2008
Source INSEE : immigrés algériens 713 334 personnes en 2008.
INSEE > Population > Étrangers – Immigrés