4

03

2013

Bobard du « mythomane »



Les faits se déroulent à Caracas en janvier 2012 lors d’une rencontre entre les présidents Chavez et Ahmadinejad. Alors que le contexte international est tendu, l’AFP donne une interprétation bien particulière des discours prononcés au cours de cette rencontre…

Bobard du « mythomane »

Bobard du « mythomane »

On y voit un Chavez parler d’attaquer les États-Unis d’Amérique et mimer avec ses bras les missiles qui s’écraseront prochainement sur la plus grande démocratie du monde. On ne peut que rester stupéfait devant de telles déclarations… Il est vrai que le militaire avec sa casquette et ses lunettes de soleil au second rang a une mine plutôt patibulaire…

L’AFP – la sacrosainte Agence France Presse, dont l’information est traduite en six langues et diffusée dans 150 pays couvrant pas moins de 80 nationalités – a la mission de « rechercher, tant en France qu’à l’étranger, les éléments d’une information complète et objective » et de les « mettre à la disposition des usagers ». Ça fait rêver… Ça impose le respect ! Seulement, derrière ces beaux principes de déontologie journalistique, trop souvent snobinards, se cache un beau bobard !

Chavez n’a jamais parlé d’attaquer les États-Unis si ce n’est sous forme de boutade. En décontextualisant l’intervention du président vénézuélien, l’AFP nous invente une histoire…

Face à la protestation de nombreux internautes, l’AFP a dû mettre en ligne une seconde vidéo pour contextualiser la première avec comme titre « Chavez ironise sur une attaque contre les États-Unis ».

Cette vidéo remet bien en situation la dérision du président vénézuélien, seulement son titre est faux : Chavez n’ironise pas sur une attaque des États-Unis mais sur les médias de l’impérialisme, probablement AFP comprise… Deuxième Bobard !

Et nous terminons par une récidive sur le bobard par omission : l’AFP a délibérément choisi, sur un discours de paix de 30 minutes des présidents iranien et vénézuélien, un passage non représentatif, en diffusant uniquement la boutade de Chavez.

Alors, pour tous ces bobards à répétition qui réécrivent l’histoire, l’AFP mérite bien son Bobard d’Or : cru « Mythomane » !